Histoire érotique: Branlée par ma proprio

Histoire érotique

Branlée par ma proprio !

Moi me masturbant !

Branlée par ma proprio !

Je m’appelle Sarah, je suis  étudiante et j’ai 20 ans. Je vis depuis la rentrée dans un petit studio en centre-ville, au  dernier étage d’une belle maison bourgeoise. Ma proprio, est une femme BCBG très dynamique, dans la quarantaine. Il y a quelques jours, alors que j’étais seule chez moi, elle m’a surprise en train de me masturber. J’avais oublié de fermer la porte! J’étais toute honteuse, je ne pouvais plus bouger. Surprise dans une telle position, je n’osais même pas lui demander ce qu’elle venait faire là.  Elle a tout de suite réagi, et j’ai découvert que sous son apparence de quadra sage, se cachait une vraie croqueuse de femmes !

« Puis, sa main experte est descendue vers mon minou,  elle m’a masturbée… »

Sabine s’est approchée de moi me disant de  continuer car c’était très excitant. Je ne savais pas quoi faire, mais elle a posé une main sur ma poitrine et m’a caressée. J’étais un peu réticente. J’ai voulu me reculer. Pourtant, ses caresses me plaisaient. Mes tétons durcissaient malgré moi. Puis, sa main experte est descendue vers mon minou,  elle m’a masturbée mieux que je n’aurais pu le faire et elle m’a conduite au plaisir. Après mon orgasme, elle m’a embrassée et elle est partie, me laissant toute chamboulée. C’était la toute première fois qu’une femme me touchait !

 

Le lendemain, j’étais tout enflammée de désir et carrément prête à aller plus loin, beaucoup plus loin…

En fin  d’après-midi, j’ai frappé chez elle. Elle m’a accueillie froidement, l’air hautain, me faisant comprendre qu’elle n’avait aucun besoin d’une relation avec moi, que j’étais donc en situation de demande et en position de soumission envers elle. Elle m’a fait savoir que je n’étais là que pour son plaisir, et que le reste, nous verrions après…

Branlé par ma proprio !

Que j’aime sa langue !

Je me suis retrouvée à la dévêtir, à l’embrasser, à la caresser partout entre les  cuisses et finalement, à lui faire un cunnilingus. Sa chatte dégageait une agréable odeur un peu poivrée. Je m’en suis occupée de mon mieux avec ma bouche, ma langue et mes doigts. J’étais très excitée, mais aussi très maladroite et un peu gênée. Elle semblait pourtant se régaler et coulait beaucoup entre mes lèvres. Elle a enfin joui avec mon long cunnilingus. Pleine de mouille, elle m’a embrassée et m’a dit que j’allais avoir une  petite surprise. En effet, pendant que je m’étais activée sur sa chatoune, elle avait envoyé un SMS à l’une de ces partenaires, en lui demandant de venir tout de suite.  Quelques minutes plus tard, j’ai découvert Carole, une femme un peu ronde, mais sexy et aguichante: la quarantaine  avec des seins lourds et des fesses bien rebondies. Elle était encore plus directive que ma proprio. Elle m’a bien vite fait passer à l’action. J’ai dû lui brouter le minou, la tête entre ses cuisses. Elle s’était assise sur le canapé et m’avait ordonné de me mettre à genoux entre ses jambes. La situation me chauffait carrément, et je faisais de mon mieux pour lui donner du plaisir.

Pendant ce temps-la, Sabine nous matait et en profitait pour échanger quelques commentaires assez crus avec sa copine. Après quelques minutes, mes caresses ont porté leurs fruits, et Carole a joui. Moi, j’étais terriblement excitée en avalant sa mouille, l’odeur forte de son minou ne faisait qu’augmenter mes désirs. Elles ont voulu ensuite s’occuper de moi à deux. Elles m’ont mise debout, toute nue, au milieu du salon, sans bouger. À cet instant, elles ont tourné autour de moi, m’ont touchée, m’ont tâtée sans aucune pudeur. Puis, Sabine m’a embrassée à pleine bouche tandis que Carole me bisoutait la nuque. Et leurs baisers sont peu à peu descendus sur mes seins, elles me les ont léchés, mordus, tétés comme deslionnes, je n’en pouvais plus! Elles ont poursuivi leur descente le long, de mon corps. Sabine s’est occupée de mon  minou, Carole de mes fesses et de mon petit trou. Elles m’ont léchée longuement, me faisant  couler de plaisir. J’ai joui dans de longs spasmes, manquant de  perdre l’équilibre. Malgré mon état, elles continuaient leurs caresses et leurs coups de langue bienfaisants, m’offrant plusieurs orgasmes successifs.  

Jamais je n’avais éprouvé des telles sensations! Depuis, nous avons des relations sexuelles quasiment tous les jours avec ma proprio. Elle aime tout particulièrement un bon petit 69 le matin avant le boulot… 

 

Histoire érotique

08.95.69.61.35

 

 

Source: Union

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *